Person
MÊME LES EMPLOYÉS MODÈLES PEUVENT SE BLESSER AU TRAVAIL
#TravaillerSansDanger
Person
QUESTIONS À POSER POUR ÉVITER DE SE BLESSER AU TRAVAIL

Que vous veniez tout juste de commencer votre premier emploi, un emploi d’été ou un stage, vous pourriez et devriez avoir des tonnes de questions à poser sur la sécurité au travail. Nous sommes là pour répondre à certaines des questions les plus importantes et fréquentes, comme celles ci-dessous.

R. Demandez à votre patron, à votre superviseur ou au délégué à la santé et sécurité d’examiner avec vous les protocoles de sécurité au travail. Vous avez le droit de connaître les dangers présents dans le lieu de travail et ce qu’il faut faire à leur sujet, et vous devez vous conformer aux politiques et aux procédures de santé et de sécurité de l’entreprise.
R. Absolument! Si vous ne vous sentez pas à l’aise ou que vous avez besoin de plus de formation pour accomplir le travail qu’on vous demande de faire, vous avez le droit de refuser de le faire. Signalez la situation dangereuse à votre superviseur et au délégué à la sécurité des employés. Rappelez-vous que votre patron ne peut pas prendre de mesures contre vous ou vous traiter injustement pour avoir fait part de vos préoccupations en matière de sécurité.
R. Vous avez le droit de participer à des séances de formation et d’information pour vous aider à faire votre travail en toute sécurité. Aux termes de la loi, vous devez avoir reçu une formation de sensibilisation à la santé et à la sécurité avant de commencer l’emploi. Si personne ne vous a donné de formation, demandez à en recevoir une. Vous avez le droit de refuser un travail dangereux, et votre patron ou l’entreprise ne peut pas prendre de mesures contre vous ou vous traiter injustement pour avoir fait part de vos préoccupations en matière de sécurité.
R. Votre travail peut nécessiter l’utilisation d’équipement de protection personnelle. Si tel est le cas, vous devrez absolument porter l’équipement qui vous a été fourni. L’équipement de protection personnelle est la dernière ligne de défense pour la prévention des lésions et maladies professionnelles. Si votre équipement de protection personnelle n’est pas confortable, qu’il est trop lourd ou qu’il restreint vos mouvements, avisez votre superviseur du problème.
R. Informez toujours votre superviseur de vos préoccupations. Vous avez le droit de participer au processus de détermination et de résolution des préoccupations liées à la sécurité au travail.
Vous pouvez également aviser le ministère du Travail des décès reliés au travail, des lésions graves, des refus de travailler, des représailles injustes et des méthodes de travail dangereuses en composant le 1-877-202-0008.
S’il s’agit d’une urgence, appelez toujours immédiatement le 9-1-1.
R. La WSIB est un organisme gouvernemental indépendant du gouvernement de l’Ontario qui administre le régime d’assurance contre les accidents du travail sans égard à la responsabilité pour le compte de la plupart des lieux de travail de l’Ontario. Si votre entreprise est protégée par la WSIB, elle paie des frais afin de veiller à ce que, si vous vous blessez au travail, vous puissiez être payé quand même durant votre rétablissement et recevoir des soins de santé gratuits.
R. Le SIMDUT est une norme canadienne régissant la façon dont les renseignements sur les matières dangereuses sont obtenus dans les lieux de travail. Elle oblige les entreprises à divulguer les renseignements en matière de santé et de sécurité sur les matières dangereuses en s’assurant que les matières sont étiquetées, que les employés sont formés et que des renseignements supplémentaires sont fournis.
Person
CONSULTEZ LES STATISTIQUES SUR LA SÉCURITÉ!

Vous pouvez utiliser l’outil Boussole de la WSIB pour trouver les statistiques sur la santé et la sécurité de votre lieu de travail. Vous pourrez ainsi obtenir des données sur, par exemple, le nombre et le type de lésions de ce lieu de travail. Vous pourrez aussi comparer les statistiques des employeurs pour voir comment ils se débrouillent.

Compass Logo
COMPASS.WSIB.ON.CA
Person
QUE FAIRE SI VOUS VOUS BLESSEZ AU TRAVAIL?

Restez calme. Pas d’Instagram. Suivez ces étapes :

  1. OBTENEZ DES SOINS

    Vous devez pouvoir obtenir les premiers soins dans votre lieu de travail. Rendez-vous chez le médecin ou à l’hôpital si vous avez besoin d’un traitement médical. Votre patron est également tenu de payer pour votre transport.

  2. AVISEZ VOTRE PATRON DE VOTRE LÉSION

    Informez votre patron ou votre superviseur de votre lésion ou de votre maladie. Il enquêtera sur ce qui s’est passé et documentera le tout.

  3. FAITES UNE DÉCLARATION À LA WSIB

    Si une lésion ou maladie survient, votre patron ou l’entreprise doit nous en aviser dans les trois jours. Vous pouvez déclarer la lésion ou la maladie en soumettant un Avis de lésion ou de maladie (travailleur) (formulaire 6).

  4. COLLABOREZ

    Nous travaillons avec vous et l’entreprise pour vous aider à vous rétablir et à retourner au travail en toute sécurité au bon moment.

REGARDEZ TOUTES LES AVENTURES DE NOS EMPLOYÉS MODÈLES AU TRAVAIL
“LES FRANGES”
“REMPLACEMENT”
“AIDE-MOI”
“C’EST BIZARRE”
“NE LE REGARDE PAS”
Person
PARENTS! PARLEZ À VOTRE JEUNE DE LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Nous en sommes conscients : parler à vos jeunes peut être difficile parce que, eh bien… ils sont jeunes. Mais parler de la sécurité au travail en vaut la peine. Nous avons donc créé une liste des questions que vous pouvez poser pour lancer la discussion, faire réfléchir votre ado à la sécurité au travail et l’aider à travailler sécuritairement.

Questions à poser à votre jeune :

  • Avec quel équipement travailles-tu?
  • Y a-t-il quoi que ce soit de dangereux qui pourrait te blesser?
  • L’équipement est-il doté de tous les dispositifs de protection appropriés?
  • As-tu entendu parler de gens qui se sont blessés ou qui ont été harcelés?
  • Est-ce que les gens se traitent bien?
  • Ton patron et l’entreprise prennent-ils la sécurité au sérieux?
  • Est-ce qu’ils s’assurent que tout l’équipement est en bon état?
  • Ce qui est brisé est-il réparé?
  • Est-ce qu’on t’a déjà demandé de faire quelque chose que tu trouvais dangereux?
  • Quelqu’un t’a-t-il déjà rendu mal à l’aise d’une façon ou d’une autre?
  • Aux termes de la Loi sur la santé et la sécurité au travail, chaque employé a trois droits fondamentaux. Le droit de connaître les dangers présents dans le lieu de travail. Le droit de contribuer au maintien d’un lieu de travail sain et sécuritaire. Le droit de refuser un travail dangereux si tu crois que ton travail pourrait te mettre en danger.
  • Connais-tu les trois droits fondamentaux?
  • Que ferais-tu si on te demandait de faire quelque chose que tu trouves dangereux?
  • Y a-t-il quelqu’un à qui tu peux parler si tu crois que ton travail n’est pas sécuritaire?
  • As-tu peur d’être congédié si tu ne fais pas des tâches que tu crois dangereuses?
  • Sais-tu que tu ne peux pas être congédié si tu refuses de faire une tâche parce que tu crains qu’elle soit dangereuse?
  • Sais-tu que tu peux refuser un travail dangereux et que ton patron ne peut pas te causer d’ennuis pour l’avoir fait?